Votez
www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Sondage

La sécurité privé est un métier marginal sans avenir à cause :

19% 19% [ 77 ]
19% 19% [ 74 ]
16% 16% [ 65 ]
19% 19% [ 77 ]
26% 26% [ 102 ]

Total des votes : 395


hommage a nelson

Aller en bas

hommage a nelson

Message par Alysse le Ven 25 Sep - 10:34

Hommage à Nelson :



Aujourd’hui, à Marseille, deux policiers sont jugés par le tribunal correctionnel, pour avoir fauché, le 23 juin 2007, Nelson, un adolescent de 14 ans, qui se trouvait sur un passage piéton.

Le policier stagiaire, âgé de 24 ans, et le fonctionnaire de police qui l’accompagnait, 31 ans, sont poursuivis pour « homicide involontaire par imprudence ».

Ce 23 juin 2007, Nelson revenait d’un centre sportif quand il a été fauché par une voiture de police, alors qu’il traversait à un passage piéton, son vélo à la main, Boulevard Dorgelès, à Marseille.

Sous la violence du choc, l’adolescent avait été projeté à une vingtaine de mètres.

Nelson devait décéder de ses blessures, le lendemain.

L’enquête a révélé que les policiers roulaient à 73 km/h au lieu de 50 km/h et qu’au moment de l’accident, ils venaient de brûler un feu rouge.

Les policiers n’étaient pas en mission d’urgence.

Ils allaient relever une garde de détenu à l’hôpital nord de Marseille.

La mort de Nelson avait provoqué une grande émotion dans la cité phocéenne.

Michèle Alliot-Marie, alors ministre de l’Intérieur, s’était rendue à Marseille, pour rencontrer la famille de Nelson.

Nicolas Sarkozy, tout juste élu président de la République avait, lui aussi, rencontré les parents de la petite victime.

Le chef de l’Etat avait alors déclaré :

« Le fait d'être policier, quand on ne respecte pas les règles, ce n'est pas une circonstance atténuante, c'est une circonstance aggravante ».

Tout en promettant que la justice serait faite sur cette affaire.

Yohan, le policier stagiaire qui était au volant de la voiture de police avait été mis en examen pour « homicide involontaire par maladresse, imprudence ou inattention, circulation excessive en agglomération, dépassements dangereux, omission de marquer l’arrêt à un feu rouge ».

Le Parisien rappelle que le parquet avait requis un mandat de dépôt à son encontre.

Mais le policier stagiaire était ressorti libre, provoquant la colère de la famille de Nelson.

Une semaine après la mort de l’adolescent, une marche silencieuse avait été organisée par les proches, sur le lieu de l’accident mortel.

Remy Lobry, le papa de Nelson avait alors déclaré :

« Imaginez ma douleur. La justice doit être la même pour tous, il n’y a pas d’impunité ».
Source
avatar
Alysse

Féminin Nombre de messages : 383
Age : 34
Points : 778
Date d'inscription : 21/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum