Votez
www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Sondage

La sécurité privé est un métier marginal sans avenir à cause :

19% 19% [ 77 ]
19% 19% [ 74 ]
16% 16% [ 65 ]
19% 19% [ 77 ]
26% 26% [ 102 ]

Total des votes : 395


Assaut aux Philippines, un ex du GIGN analyse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Assaut aux Philippines, un ex du GIGN analyse

Message par Sub Secu le Mar 24 Aoû - 5:08


Sub Secu

Nombre de messages : 251
Points : 470
Date d'inscription : 30/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assaut aux Philippines, un ex du GIGN analyse

Message par Sub Secu le Mar 24 Aoû - 20:03


PHILIPPINES – Elle a perdu son mari et son fils est en soins intensifs...

On l’avait aperçue sortant du bus, en larmes et hagarde. Une des rescapées de la prise d’otages à Manille, aux Philippines, a témoigné devant les médias ce mardi. Elle a expliqué aux journalistes avoir fait semblant d’être morte pour survivre.

>> Notre décryptage sur cette prise d’otages sanglante est ici

Alicia Leung était à bord du car avec son mari et son fils lundi, dernier jour de vacances en famille à Manille avant le retour à Hong Kong. Son mari a été tué par le preneur d’otages, un ancien policier philippin, et son fils est actuellement en soins intensifs.
«Une partie de moi voulait mourir»

«Mon mari a été très courageux», a-t-elle déclaré Alicia Leung, racontant qu’il s’est précipité à l’arrière du bus pour essayer d'arrêter le forcené. «Une partie de moi voulait mourir avec mon mari, mais j’ai pensé à mes enfants. Je me suis dit qu'au moins l’un d'entre nous devrait être sauvé afin de s'occuper d'eux.»

Et cette mère de famille de s’insurger contre la gestion de cette prise d’otages par les autorités: «Pourquoi les autorités ne nous ont pas sauvés, nous étions nombreux dans le bus. (...) Tant de vies ont été prises. C’est si cruel, pourquoi?»
«Pourquoi ne pouvaient-ils pas donner l'argent?»

Elle poursuit: «Le tireur ne voulait pas nous tuer, mais quand les négociations ont échoué, il a ouvert le feu. Pourquoi ne pouvaient-ils pas donner l'argent? Je ne comprends pas (...)» Il semble pourtant que l’homme n’ait pas demandé de rançon, mais seulement de parler à la presse et de… récupérer son poste.

Au moins huit touristes de Hong Kong ont été tués dans cette prise d’otages, où une quinzaine de personnes étaient retenues depuis douze heures par cet ancien policier, qui a été abattu par un tireur d'élite.

Source

Sub Secu

Nombre de messages : 251
Points : 470
Date d'inscription : 30/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum