Votez
www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Sondage

La sécurité privé est un métier marginal sans avenir à cause :

19% 19% [ 77 ]
19% 19% [ 74 ]
16% 16% [ 65 ]
19% 19% [ 77 ]
26% 26% [ 102 ]

Total des votes : 395


Un poids lourd traverse les voies de l’A7 et s’embrase

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un poids lourd traverse les voies de l’A7 et s’embrase

Message par Braveheart le Ven 25 Mai - 10:02


Un poids lourd traverse les voies de l’A7 et s’embrase

Un chauffeur routier est mort carbonisé, hier soir sur l’autoroute A7, prisonnier de sa cabine alors que son poids lourd avait traversé les voies avant de s’embraser.

Le drame s’est produit à 20 heures, à hauteur de l’aire de repos réservée aux camions de Roussillon, sur la commune d’Auberives-sur-Varèze.

L’éclatement d’un pneu à l’origine de l’accident

Selon de nombreux témoignages concordants, l’éclatement d’un pneu de la remorque serait à l’origine de l’accident. Circulant sur la voie de droite, en direction de Lyon depuis Marseille, le chauffeur n’a pas pu rétablir la course de son camion, chargé de fruits, de légumes et autres produits alimentaires. Le véhicule a alors fait une embardée, obliqué sur sa gauche, traversé les voies puis la glissière centrale en béton, avant de se retrouver à contresens. Dans un choc effroyable, les essieux du tracteur se sont disloqués et le camion s’est couché sur les voies nord/sud avant de s’immobiliser contre la glissière de sécurité, à cheval sur la bande d’arrêt d’urgence et les voies de droite et médiane. Miraculeusement, aucun véhicule ne s’est retrouvé sur sa trajectoire.

« Selon les premiers témoignages, le camion s’est immédiatement embrasé et personne n’a vu sortir le chauffeur de la cabine. Ce qui laissait présager le pire », confiait le lieutenant Rolland, patron du peloton autoroutier de Chanas.

Aussitôt, d’importants moyens ont été dépêchés sur place, dont une vingtaine de sapeurs-pompiers de la caserne de Roussillon, sous les ordres du lieutenant Eric Martinez. Les gendarmes de Chanas et les agents autoroutiers des ASF ont fermé la circulation dans les deux sens. Très rapidement, les secours retrouvaient, dans la cabine, le corps du chauffeur, sans vie.

Deux heures ont été nécessaires pour venir à bout de l’incendie. Le corps de la victime a pu ensuite être extrait et les enquêteurs ont eu la délicate tâche de l’identifier. Le poids lourd ayant entièrement brûlé, c’est grâce à un chauffeur, témoin de l’accident, que les gendarmes ont pu mettre un nom sur la société de transport, basée à Lambesc dans les Bouches-du-Rhône. Ce n’est que très tard que le malheureux chauffeur a pu être identifié.

Pendant ce temps, les opérations de nettoyage avaient débuté. Cet accident a provoqué d’importants bouchons dans les deux sens avec pas moins de 12 km de retenue. Le trafic a été dévié sur la RN 7, entre Vienne et Chanas. En direction de Lyon, les voies de l’A7 ont été rouvertes à la circulation vers 23 heures.

Dans l’autre sens, en direction de Marseille, les usagers coincés ont dû prendre leur mal en patience : le trafic s’est écoulé très lentement via l’aire de repos réservée aux camions.

Et la nuit s’annonçait longue pour l’ensemble des services engagés. Pour évacuer l’épave, l’entreprise Vienne Poids Lourd a mobilisé deux porte-chars et une grue, les opérations de levage ne devant débuter qu’en seconde partie de nuit. Les voies nord/sud devaient d’ailleurs rester fermées à la circulation jusqu’à ce matin au moins, le temps aussi de permettre aux agents de réparer la glissière centrale en béton et de procéder à la réfection de la chaussée, endommagée par le brasier.
source
avatar
Braveheart
Moderateur
Moderateur

Masculin Nombre de messages : 1104
Points : 2817
Date d'inscription : 03/09/2008

http://hri-secu.forumsjobs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum