Votez
www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Sondage

La sécurité privé est un métier marginal sans avenir à cause :

19% 19% [ 77 ]
19% 19% [ 74 ]
16% 16% [ 65 ]
19% 19% [ 77 ]
26% 26% [ 102 ]

Total des votes : 395


L'Equateur souhaite négocier avec le Royaume-Uni pour résoudre l'affaire Assange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Equateur souhaite négocier avec le Royaume-Uni pour résoudre l'affaire Assange

Message par WarorPeace le Mar 21 Aoû - 23:33


L'Equateur souhaite négocier avec le Royaume-Uni pour résoudre l'affaire Assange


QUITO, 20 août -- Le ministre équatorien des Affaires étrangères Ricardo Patino a annoncé lundi que son pays continuerait à dialoguer avec la Grande-Bretagne, dans l'espoir de parvenir à négocier une solution au litige qui les oppose avant d'avoir à porter l'affaire devant la Cour internationale de justice de La Haye. Les deux pays sont en effet en désaccord depuis quelques jours, à propos de l'asile politique accordé au fondateur de WikiLeaks, Julian Assange.

"Nous préférons continuer à travailler par le dialogue avec la Grande-Bretagne", a déclaré Patino à la chaîne d'Etat Gama, ajoutant que le recours au tribunal constituait "une option dont nous disposerions si les négociations échouaient".

"Nous savons que le recours au tribunal prend beaucoup de temps. Il faudrait au moins plusieurs années avant qu'il ne puisse prendre une décision, et nous préférons que la question soit résolue plus rapidement", a-t-il affirmé.

L'Equateur a annoncé jeudi dernier qu'il allait accorder l'asile politique à Julian Assange, un homme qui s'est attiré la colère des Etats-Unis en divulguant des dizaines de milliers de documents américains confidentiels sur les guerres d'Irak et d'Afghanistan.

Le gouvernement britannique a déclaré qu'il ne laisserait pas M. Assange quitter le pays en toute impunité, et a menacé de prendre d'assaut l'ambassade pour l'arrêter par la force si l'Equateur ne le livrait pas. Assange est pour le moment toujours à l'ambassade d'Equateur à Londres, où il s'est réfugié il y a près de deux mois.

M. Patino a déclaré que l'Equateur attendait avant tout de la Grande-Bretagne qu'elle "retire" ses menaces de révoquer le statut diplomatique de l'ambassade et de pénétrer dans l'ambassade par la force pour arrêter Assange.

Le gouvernement britannique souhaite extrader Assange vers la Suède, où il ferait face à des accusations de crime sexuel. Aucun des deux gouvernements n'a par ailleurs exclu la possibilité de le livrer aux autorités américaines.

WarorPeace

Nombre de messages : 332
Points : 676
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum