Votez
www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Sondage

La sécurité privé est un métier marginal sans avenir à cause :

19% 19% [ 77 ]
19% 19% [ 74 ]
16% 16% [ 65 ]
19% 19% [ 77 ]
26% 26% [ 102 ]

Total des votes : 395


Des experts de l'ONU appelle la France à respecter les normes internationales de non-discrimination à l'égard des Roms

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des experts de l'ONU appelle la France à respecter les normes internationales de non-discrimination à l'égard des Roms

Message par Cixot le Jeu 30 Aoû - 20:58


Des experts de l'ONU appelle la France à respecter les normes internationales de non-discrimination à l'égard des Roms

GENEVE, 30 août - Des experts des Nations Unies ont appelé le gouvernement français à s'assurer que ses décisions concernant le démantèlement des camps de Roms et l'expulsion de ces derniers respectent à tous les égards les normes internationales relatives à la non-discrimination.

Selon un communiqué de presse parvenu jeudi à Genève, les Rapporteurs Spéciaux de l' ONU sur les minorités, les migrants, le logement et le racisme ont annoncé que "les évictions (en France) continuent et menacent de mettre des familles dans des situations de grande vulnérabilité".

"Les évictions forcées ne sont pas une réponse appropriée, des solutions alternatives conformes aux normes de droits de l'homme doivent être recherchées", a déclaré Raquel Rolnik, la Rapporteure Spéciale sur le droit au logement.

Le Rapporteur Spécial sur le racisme, Mutuma Ruteere , a prévenu que "ces évictions et expulsions alimentent inévitablement le climat d'hostilité -déjà préoccupant- à l'égard des Roms en France".

Les experts des Nations Unies dans le domaine des droits de l'homme ont également exprimé leur préoccupation au sujet de la pratique des incitations/motivations financières pour pousser les Roms à retourner dans leurs pays d'origine. Selon les experts, cette pratique pourrait permettre au Gouvernement d'arguer que les Roms retournent volontairement dans leurs pays et le protéger contre toute contestation légale des évictions forcées.

En août, plusieurs évictions et expulsions ont eu lieu, notamment dans les villes de Lille, Lyon et Paris, ces évictions et expulsions, documentées par des organisations non gouvernementales et les media, devraient continuer, selon le gouvernement français. A la mi-août, le ministre français de l'Intérieur, Manuel Valls a estimé que c'est avant tout aux pays d'origine des 15.000 à 20.000 Roms étrangers vivant actuellement en France de changer "fondamentalement (leurs) politiques qui discriminent depuis des décennies ces populations".
avatar
Cixot
Moderateur
Moderateur

Masculin Nombre de messages : 782
Points : 1633
Date d'inscription : 01/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum