Votez
www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Sondage

La sécurité privé est un métier marginal sans avenir à cause :

19% 19% [ 77 ]
19% 19% [ 74 ]
16% 16% [ 65 ]
19% 19% [ 77 ]
26% 26% [ 102 ]

Total des votes : 395


ANALYSE : Le film anti-Islam menace les relations entre les pays arabes et les Etats-Unis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ANALYSE : Le film anti-Islam menace les relations entre les pays arabes et les Etats-Unis

Message par HRWOMAN le Sam 15 Sep - 6:50


ANALYSE : Le film anti-Islam menace les relations entre les pays arabes et les Etats-Unis

LE CAIRE, 14 septembre -- Les manifestations déclenchées ces derniers jours dans plusieurs pays arabes contre un film réalisé aux Etats-Unis accusé d'insulter le prophète musulman Mahomet mettent les pays arabes dans une situation embarrassante, ce qui présage une détérioration de leurs relations avec Washington, selon des analystes.

"Ces événements vont gravement influencer les pays arabes ... qui ont témoigné les manifestations les plus furieuses en réponse au film anti-Islam", a indiqué à Xinhua Fakhry Tahtawi, professeur de sciences politiques à l'Université du Caire.

La situation encourage une intervention américaine, a ajouté M. Tahtawi, notant que "lntervention pourrait être militaire, comme par exemple un envoi de forces navales et de navires de combat vers les côtes libyennes suite au meurtre de quatre employés américains dans le consulat américain."

Mardi, certains Libyens armés ont pris d'assaut le consulat américain à Benghazi, dans l'est de la Libye, et incendié le bâtiment du consulat, ce qui a conduit à la mort de Chris Stevens, l'ambassadeur américain en Libye, et de trois autres membres du personnel du consulat.

Les conséquences en Egypte pourraient être importantes, et inciter les Américains à suspendre l'aide qu'ils y apportent, incitant le Fonds monétaire international (FMI) à arrêter ses prêts et à suspendre les investissements étrangers, en raison de l'instabilité de la sécurité, a expliqué l'analyste.

La vidéo du film contesté "L'innocence des musulmans" diffusée sur le site YouTube suscite depuis mardi des vagues de protestation dans plusieurs pays arabes, dont l'Egypte, la Libye, la Tunisie et le Yémen.

L'une des manifestations les plus massives et les plus longues a eu lieu en Egypte, faisant au moins 224 blessés, dont six officiers et 18 soldats. Les forces de sécurité ont arrêté 23 manifestants violents.

Cinq manifestants ont été tués au Yémen, tandis qu'une personne a été tuée au Liban. Les forces de sécurité ont dispersé les manifestants en Tunisie, dont la plupart appartenaient au mouvement ultra-conservateur, alors qu'ils tentaient de pénétrer dans le consulat américain.

Le président égyptien Mohamed Morsi a déclaré que "la liberté d'exprimer son opinion et de protester est garantie, mais il demeure interdit d'agresser les propriétés privées ou publiques, les missions diplomatiques ou les ambassades."

"Ce film embarrasse les mouvements islamiques" qui sont au pouvoir dans plusieurs pays arabes, ce qui pose des problèmes dans leurs relations avec l'administration américaine, selon M. Tahtawi.

Cependant, M. Tahtawi a prédit que ces pays devraient contenir la situation rapidement.

Alors que les pays arabes condamnent le film anti-Islam, ils ont affirmé leur responsabilité de protéger les missions diplomatiques et ambassades étrangères.

Dans un discours télévisé, le président égyptien Morsi a dit que le Prophète était une "ligne rouge intouchable", en confirmant toutefois qu'"il est de notre devoir de protéger les missions diplomatiques."

Talaat Rameh, un autre analyste politique égyptien, a partagé les points de vue de M. Tahtawi : "Les relations arabo-américaines s'orientent vers une détérioration."

M. Rameh a cité le président américain Barack Obama, qui a déclaré que les Etats-Unis considéraient désormais l'Egypte ni comme un allié ni comme un ennemi, en notant que la situation était "très grave" pour les liens entre l'Egypte et les Etats-Unis.

"Washington pourrait changer ses politiques envers la région, si les protestations contre ses intérêts ne sont pas contrôlées," a souligné M. Rameh.

L'incapacité des Etats-Unis de reconnaître le changement dans le monde islamique est due à son incapacité de changer sa façon de traiter ces pays depuis leurs soulèvements, a noté l'analyste.
avatar
HRWOMAN

Féminin Nombre de messages : 344
Age : 47
Points : 645
Date d'inscription : 18/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum