Votez
www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Sondage

La sécurité privé est un métier marginal sans avenir à cause :

19% 19% [ 77 ]
19% 19% [ 74 ]
16% 16% [ 65 ]
19% 19% [ 77 ]
26% 26% [ 102 ]

Total des votes : 395


À la prison de Pau, une minuterie pointait la nuit à la place de surveillants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

À la prison de Pau, une minuterie pointait la nuit à la place de surveillants

Message par Braveheart le Sam 13 Oct - 13:19

À la prison de Pau, une minuterie pointait la nuit à la place de surveillants

LePoint.frLePoint.fr – ven. 12 oct. 2012

La découverte du dispositif a entraîné le dépôt d'une plainte et le déclenchement d'une procédure disciplinaire.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Pau et l'administration pénitentiaire à la maison d'arrêt de Pau sur un système sophistiqué de minuterie qui évitait à certains surveillants d'avoir à pointer toutes les demi-heures la nuit, a-t-on appris vendredi de source syndicale et judiciaire. Alors que dans la maison d'arrêt de 250 places les relations entre surveillants et direction s'étaient dégradées depuis plusieurs années, la direction avait fait part de difficultés, qui ont entraîné une enquête de l'Inspection des services pénitentiaires, a-t-on appris de source syndicale. C'est à l'occasion de cette enquête que l'Inspection a découvert un boîtier assorti de pinces crocodile permettant de court-circuiter l'interrupteur placé dans le mirador, que les surveillants doivent actionner la nuit, en principe toutes les demi-heures pour indiquer qu'ils sont bien en veille.

Comme le révèle un article de Sud-Ouest, la découverte a entraîné le dépôt d'une plainte par le directeur de l'administration pénitentiaire et le déclenchement d'une procédure disciplinaire. D'autres irrégularités, notamment un registre de fouilles avec la mention RAB (qui pourrait vouloir dire "rien à battre", selon un surveillant), ont été détectées. Selon une source judiciaire, le parquet de Pau a ouvert en juin une enquête préliminaire pour "entrave au bon fonctionnement d'un traitement automatique de données", confiée à la gendarmerie et qui touche à sa fin. Parallèlement, des procédures disciplinaires viseraient plusieurs agents, qui seront convoqués en conseil national de discipline avant la fin octobre, selon la source syndicale.
source
avatar
Braveheart
Moderateur
Moderateur

Masculin Nombre de messages : 1104
Points : 2817
Date d'inscription : 03/09/2008

http://hri-secu.forumsjobs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum