Votez
www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Sondage

La sécurité privé est un métier marginal sans avenir à cause :

19% 19% [ 77 ]
19% 19% [ 74 ]
16% 16% [ 65 ]
19% 19% [ 77 ]
26% 26% [ 102 ]

Total des votes : 395


Mort dans le métro: la Une du New York Post qui scandalise l'Amérique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mort dans le métro: la Une du New York Post qui scandalise l'Amérique

Message par Braveheart le Mer 5 Déc - 12:46

Mort dans le métro: la Une du New York Post qui scandalise l'Amérique

Par LEXPRESS.fr, publié le 05/12/2012 à 11:49

La Une du New York Post de mardi fait froid dans le dos. Mardi, le quotidien américain a défrayé la chronique en publiant en couverture la photo d'un homme de 58 ans, Ki Suk Han, agrippé au quai du métro, prêt à être percuté par un train après avoir été poussé sur les voies par un inconnu à l'issue d'une altercation.

Le journal new-yorkais est même allé encore plus loin en titrant, en grosses lettres, "DOOMED" (condamné en français) avant de poursuivre: "Poussé sur la voie, cet homme va mourir".

Selon la police, Ki Suk Han, qui avait en vain tenté de remonter sur le quai, s'était auparavant disputé avec son agresseur, un clochard d'une trentaine d'années. Le drame a eu lieu à Manhattan, près de Times square.

Un suspect, retrouvé ce mardi à une rue de la station de métro, a été placé en détention, a indiqué la police ce mardi dans l'après-midi.
Une explication peu convaincante

Le New York Post a expliqué que les photos publiées étaient celles d'un pigiste, Umar Abbasi, qui attendait le métro et a "couru vers le train en actionnant son flash à plusieurs reprises pour avertir le conducteur".

"Je me suis mis à courir, espérant que le conducteur verrait mon flash", a expliqué Umar Abbasi. A l'intérieur du journal, deux autres photos montrent l'homme sur la voie, avant qu'il n'ait réussi à se remettre debout, et des passagers attendant sur le quai.
Vague de réactions indignées

Sur les réseaux sociaux et sur Internet, cette explication a provoqué la colère. "C'est une honte que les gens soient plus pressés de prendre une photo de terribles événements plutôt que d'aider des personnes en danger. Dans quel monde vivons-nous?" s'est indigné un lecteur du New York Times sur le site du quotidien.

"Cela me rend malade", a ajouté sur Twitter un autre internaute: "Pourquoi le NY Post a-t-il fait sa Une avec ça? C'est vraiment dégueulasse". "Boycottez le @nypost pour avoir publié les derniers moments de la victime du métro, c'est dégoûtant", écrivait aussi une certaine Jennifer Joyce.

Même le New York Times a réagi à cette Une en déclarant: "Cette photo aurait-elle dû être publiée?".

"Essayer d'attirer l'attention d'un conducteur avec un flash, et peut-être l'éblouir avec, ne semble pas la façon d'aider quelqu'un qui s'accroche au quai", écrivait également le site d'informations The Atlantic Wire.

Sur le site du NY Post, des centaines de personnes ont également commenté le fait divers tragique. "Aucun homme sur le quai n'a eu le courage d'arrêter cette ordure, il devait bien y avoir plusieurs hommes?" se demandait Richie Ardisson. "C'est pour cela que tous les voyageurs devraient avoir avec eux une petite arme à feu, que ce soit légal ou pas", ajoutait-il.

"Il n'y a pas beaucoup de vrais hommes à New York, il n'y a que des moutons" déclaré à son tour une autre internaute.


source
avatar
Braveheart
Moderateur
Moderateur

Masculin Nombre de messages : 1104
Points : 2817
Date d'inscription : 03/09/2008

http://hri-secu.forumsjobs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

La jeune fille qui a poussé sa camarade sous un RER mise en examen

Message par Braveheart le Mer 5 Déc - 12:52

La jeune fille qui a poussé sa camarade sous un RER mise en examen

Samedi 24 novembre 2012, 20h56

L'adolescente de 15 ans, qui a poussé sous un train du RER D une jeune fille de 18 ans, amputée par la suite des deux jambes, dans l'Essonne, a été mise en examen samedi pour tentative d'homicide volontaire et écrouée.

Interpellée jeudi soir après avoir poussé sa victime qu'elle connaissait sous un train entrant en gare de Yerres, la blessant grièvement, cette mineure a été mise en examen pour "tentative d'homicide volontaire et incarcérée à Fleury Merogis", a dit à l'AFP le procureur d'Evry Gilles Charbonnier.

La victime, amputée des deux jambes, qui souffre également de nombreux hématomes et de fractures, est dans un état stable mais son pronostic vital était toujours engagé samedi, selon le procureur. "Il n'est pas certain qu'elle soit tirée d'affaire", avait-il expliqué la veille.

En raison de son état de santé, elle n'avait toujours "pas été entendue" samedi, selon le procureur. Consciente après l'agression, elle a été soignée pendant près de deux heures sur place avant d'être héliportée vers un hôpital francilien. Elle a passé "une journée pratiquement au bloc opératoire".

Jeudi vers 17H00, début de l'heure de pointe dans cette gare située dans un quartier pavillonnaire, la jeune fille âgée de 18 ans a été poussée sur les rails du RER D, après avoir été prise à partie par sa camarade alors qu'elle attendait seule son train pour rentrer dans le foyer qui l'hébergeait.

Aussitôt, "l'alerte a été lancée par quelqu'un dans le train qui a tiré le signal d'alarme et par d'autres personnes sur le quai qui ont appelé via les bornes d'appel d'urgence", avait raconté Marc Caremantrant, porte-parole de la SNCF.

La circulation avait été interrompue tout de suite. L'agresseur présumée, avait été arrêtée peu de temps après les faits et placée en garde à vue au commissariat de Montgeron.

Agression rarissime

Sur les bandes vidéos visionnées, les enquêteurs ont pu vérifier que l'adolescente avait "bien poussé" la jeune fille. Mais la mineure s'est montrée peu loquace durant sa garde à vue, qui avait été prolongée.

Les auditions sont rendues difficiles par le fait que l'adolescente "est marquée par les faits qui se sont produits. Elle parle avec parcimonie", avait expliqué le procureur. Le motif de l'altercation serait "a priori, un différend d'ordre personnel entre les deux jeunes filles qui se connaissent et ne s'apprécient pas", avait-il seulement précisé.

Les deux jeunes filles avaient été placées il y a quelques années dans la même famille d'accueil mais la victime n'y revenait plus que le week-end.

"La PJJ (protection judiciaire de la jeunesse) va travailler dans les prochains jours, les prochaines semaines, pour voir quelles solutions on peut trouver pour cette jeune fille" mise en examen, a expliqué le procureur, citant parmi les possibilités: "Un centre éducatif fermé, un centre éducatif renforcé, ou un établissement pour mineurs". Pour un mineur, la tentative d'homicide volontaire est passible de 15 ans de réclusion.

Ce type d'agression est rarissime. En avril 2009, un voyageur avait été poussé sous une rame de métro par un SDF, acquitté en février dernier par la cour d'assises des Hauts-de-Seine qui avait retenu l'irresponsabilité pénale de l'accusé.

Mi-septembre 2010, un autre voyageur avait été grièvement blessé après avoir été poussé sur les rails du métro à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) à la suite d'une altercation avec un inconnu. Il avait toutefois réussi à remonter sur le quai.
source
avatar
Braveheart
Moderateur
Moderateur

Masculin Nombre de messages : 1104
Points : 2817
Date d'inscription : 03/09/2008

http://hri-secu.forumsjobs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum