Votez
www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Sondage

La sécurité privé est un métier marginal sans avenir à cause :

19% 19% [ 77 ]
19% 19% [ 74 ]
16% 16% [ 65 ]
19% 19% [ 77 ]
26% 26% [ 102 ]

Total des votes : 395


Grippe H7N9 : première transmission interhumaine "probable" en Chine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grippe H7N9 : première transmission interhumaine "probable" en Chine

Message par Braveheart le Mer 7 Aoû - 18:54


Grippe H7N9 : première transmission interhumaine "probable" en Chine

Edité par MYTF1News avec AFP

le 07 août 2013 à 17h37 , mis à jour le 07 août 2013 à 17h52.

Santé En Chine, un père de famille, infecté par le virus de la grippe aviaire H7N9, l'aurait transmis à sa fille. Si cela est confirmé, il s'agirait de la première transmission interhumaine.

Des chercheurs chinois ont fait état de la première transmission "probable" du virus de la grippe aviaire H7N9 d'homme à homme dans une étude publiée ce mercredi par la revue médicale British Medical Journal (BMJ). Depuis l'identification du virus l'hiver dernier, 132 cas confirmés d'infection par le H7N9 ont été recensés en Chine, dont 43 ont abouti à des décès, selon le dernier bilan actualisé à la fin juin. Jusqu'à présent aucune transmission de personne à personne, et donc susceptible de déclencher une pandémie, n'avait été constatée avec ce virus qui contamine les volailles, sans les rendre malades.

Mais selon des chercheurs du Centre de contrôle des maladies de la province du Jiangsu, le virus pourrait bien avoir été transmis pour la première fois d'un père à sa fille dans l'est de la Chine en mars dernier. Agé de 60 ans, le père, qui fréquentait régulièrement un marché aux volailles, avait été infecté par le virus et hospitalisé le 11 mars. Six jours après le dernier contact avec son père, sa fille de 32 ans qui n'avait jamais été exposée à des volailles vivantes était à son tour tombée malade. Hospitalisée le 28 mars, elle est décédée le 24 avril d'une défaillance multiviscérale tandis que le père est décédé de la même complication le 4 mai.

"Ce n'est pas une surprise"

Selon l'étude, deux souches virales quasi identiques génétiquement ont été isolées sur les deux malades, suggérant une transmission de père à fille. Mais les chercheurs chinois reconnaissent également que l'infection est restée "limitée et non durable puisqu'il n'y a pas eu d'épidémie à la suite de ces deux cas". 43 personnes en contact avec les deux malades ont été testées dont une seule, un gendre, présentait une version atténuée de l'infection.

Dans un commentaire joint à l'article, James Rudge et Richard Coker, deux chercheurs de l'Ecole d'Hygiène et de médecine tropicale de Londres, basés à Bangkok, relèvent qu'une transmission interhumaine limitée du virus H7N9 "n'est pas une surprise", mais ajoutent que cela "ne signifie pas nécessairement que le virus va se transmettre de manière durable entre humains". Une étude publiée en mai dans la revue américaine Science avait déjà signalé que la grippe H7N9 se transmettait entre mammifères, notamment entre des furets, et n'excluait pas qu'elle puisse le faire entre humains dans certaines circonstances. Selon une autre étude publiée dans The Lancet par un groupe de chercheurs de Pékin et de Hong Kong, la grippe H7N9 pourrait bien réapparaître à l'automne, après une accalmie durant l'été.




source
avatar
Braveheart
Moderateur
Moderateur

Masculin Nombre de messages : 1104
Points : 2817
Date d'inscription : 03/09/2008

http://hri-secu.forumsjobs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum