Votez
www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Sondage

La sécurité privé est un métier marginal sans avenir à cause :

19% 19% [ 77 ]
19% 19% [ 74 ]
16% 16% [ 65 ]
19% 19% [ 77 ]
26% 26% [ 102 ]

Total des votes : 395


Egypte: 10 000 manifestants au Maroc en soutien aux islamistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Egypte: 10 000 manifestants au Maroc en soutien aux islamistes

Message par Braveheart le Dim 18 Aoû - 14:59


Egypte: 10 000 manifestants au Maroc en soutien aux islamistes


C.O. | Publié le 18.08.2013, 07h43 | Mise à jour : 14h45

Quelque 10 000 personnes manifestent ce dimanche à Rabat, au Maroc, pour soutenir les partisans du président égyptien déchu, Mohamed Morsi. | (AFP/ FADEL SENNA)

Après quatre jours de heurts entre police et manifestants, qui ont fait au moins 750 morts, officiellement 173 rien que les dernières 24 heures, les pro-Morsi, réunis au sein de «l'Alliance contre le coup d'État» appellent à nouveau à manifester ce dimanche pour dénoncer ce qu'ils considèrent comme un «coup d'État».

Le gouvernement affirme, lui, combattre le terrorisme. L'état d'urgence et un couvre-feu nocturne restent en vigueur dans le pays. L'Union européenne annonce, de son côté, qu'elle réexaminera ses relations avec l'Egypte si la violence ne cesse pas. De nombreux pays, comme le Maroc ou le Pakistan, manifestent depuis mercredi pour apporter leur soutien aux pro-Morsi.

La veille, le ministère de l'Intérieur a affirmé avoir arrêté 1004 islamistes, tandis que la mosquée al-Fath, dans le centre de la capitale, a été évacuée de force par les forces de l'ordre. 385 partisans du président déchu, qui y étaient retranchés depuis vendredi, ont également été arrêtés. Le pouvoir envisage purement et simplement de dissoudre les Frères musulmans.

10 000 manifestants à Rabat, au Maroc, en soutien aux islamistes. Quelque 10 000 personnes manifestent, dans le calme, ce dimanche au Maroc, à l'appel d'organisations islamistes, pour dénoncer la «répression de l'armée» égyptienne. Ils appellent à «l'expulsion» de l'ambassadeur d'Egypte à Rabat. Environ 500 personnes avaient déjà manifesté à Rabat vendredi pour appeler à «l'arrêt immédiat des crimes commis» dans ce pays.

– (AFP/ FADEL SENNA)

L'UE menace de réexaminer ses relations avec l'Egypte. Les dirigeants de l'Union européenne, Herman Van Rompuy et Jose Manuel Barroso, ont averti ce dimanche le gouvernement égyptien que l'UE était prête à «réexaminer» ses relations avec ce pays si la violence ne cesse pas. L'UE appelle à la fin des violences et au retour au dialogue et au processus démocratique alors qu'une réunion des ambassadeurs est prévue lundi à Bruxelles. L'UE estime que la responsabilité d'un retour au calme revient à l'armée et au gouvernement. Ces propos font écho à ceux du ministre des affaires étrangères égyptien, Nabil Fahmy, qui a précisé lors d'une conférence de presse ce dimanche que la décision de résolution de crise ne revient qu'à l'Egypte.

Appel à de nouvelles manifestations, notamment à Gizeh et au Caire. Les islamistes ont appelé dès vendredi à des protestations quotidiennes, faisant craindre de nouvelles violences. Ce dimanche, l'«Alliance», dans un communiqué cité par la chaîne Al-Jazeera, annonce six manifestations à Gizeh, partant des six mosquées après la prière de 16 heures et trois principales manifestations au Caire, à la même heure.

Les mosquées ne sont plus ouvertes que pour les prières. Le ministère des Biens religieux a annoncé que les mosquées ne seraient désormais plus ouvertes que pour les prières, tentant ainsi d'éviter les rassemblements islamistes dans ces lieux de culte d'où partent les manifestations.

La dissolution des Frères musulmans à l'étude. Le Premier ministre de transition égyptien, Hazem el Beblaoui, a proposé de dissoudre la confrérie des Frères musulmans, a déclaré ce samedi un porte-parole du gouvernement, selon plusieurs médias citant Reuters.

Londres condamne les récentes violences. Le ministre des Affaires étrangères William Hague a condamné, ce samedi, tant l'«usage disproportionné de la force par les forces de l'ordre» que les actions de certains manifestants. Il a par ailleurs dénoncé les attaques contre des lieux de culte, notamment des mosquées et des églises.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon dénonce un «usage excessif de la force». Il condamne également «fortement les attaques contre les églises, les hôpitaux et d'autres bâtiments publics, qu'il trouve inacceptables».

La journée la plus sanglante reste encore celle de mercredi. Une violente répression policière avait fait 578 morts dans tous le pays. Les affrontements entre forces de l'ordre et manifestants ont fait plus d'un millier de victimes depuis fin juin.





LeParisien.fr
source
avatar
Braveheart
Moderateur
Moderateur

Masculin Nombre de messages : 1104
Points : 2817
Date d'inscription : 03/09/2008

http://hri-secu.forumsjobs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum