Votez
www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Sondage

La sécurité privé est un métier marginal sans avenir à cause :

19% 19% [ 77 ]
19% 19% [ 74 ]
16% 16% [ 65 ]
19% 19% [ 77 ]
26% 26% [ 102 ]

Total des votes : 395


bola : l'OMS décrète la mobilisation mondiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

bola : l'OMS décrète la mobilisation mondiale

Message par Braveheart le Jeu 14 Aoû - 10:30

Actualité > Société  Fil RSS
Ebola : 56 nouveaux décès en deux jours, des traitements expédiés en Afrique

Publié le 13.08.2014, 15h15 | Mise à jour : 18h25

Envoyer Un homme portant un masque de protection devant un centre de quarantaine pour les personnes atteintes du virus Ebola à l'aéroport d'Abidjan, le 12 août 2014 Un homme portant un masque de protection devant un centre de quarantaine pour les personnes atteintes du virus Ebola à l'aéroport d'Abidjan, le 12 août 2014 | AFP / Sia Kambou
La situation empire. Selon un dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) établi le 9 août, l'épidémie d'Ebola, la plus grave depuis l'apparition de cette fièvre hémorragique en 1976, a fait 1 013 morts en Afrique de l'Ouest, dont 373 en Guinée, 323 au Liberia et 315 en Sierra Leone. Devant l'ampleur de l'épidémie, la communauté internationale et l'OMS ont approuvé l'expédition d'un traitement contre le virus Ebola dans les pays d'Afrique de l'Ouest touchés par la maladie.
SUR LE MÊME SUJET
Le sérum expérimental contre Ebola autorisé Le sérum expérimental contre Ebola autorisé Toutes les doses d'un traitement expérimental envoyées en Afrique Toutes les doses d'un traitement expérimental envoyées en Afrique L'Afrique en état d'alerte, la Guinée ferme une partie de sa frontière L'Afrique en état d'alerte, la Guinée ferme une partie de sa frontière VIDEOS. Ebola : déjà plus de 1000 morts, décès du prêtre espagnol rapatrié VIDEOS. Ebola : déjà plus de 1000 morts, décès du prêtre espagnol rapatrié

L'OMS a enregistré 56 décès dimanche et lundi Cinquante-six nouveaux décès ont été enregistrés en deux jours, dimanche et lundi, et 128 nouveaux cas ont été recensés suite à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l'Ouest, précisent les chiffres actualisés de l'Organisation mondiale de la santé diffusés mercredi. Il y a eu 4 nouveaux cas et 4 décès en Guinée, 71 nouveaux cas et 32 décès au Liberia, pas de nouveaux cas et 1 décès au Nigeria et 53 nouveaux cas avec 19 décès au Sierra Leone.

La communauté internationale entretient l'espoir «Nous devons éviter la panique et la peur, il est possible d'arrêter Ebola», a assuré mardi Ban Ki-moon. Le secrétaire général de l'ONU a également annoncé la nomination d'un coordinateur des Nations unies pour Ebola. Il s'agira du médecin britannique David Nabarro, spécialiste des épidémies.



«Ebola a été contenu ailleurs et nous pouvons le faire ici aussi», a insisté Ban Ki-moon. «Dans les jours à venir, les Nations unies vont renforcer leurs actions pour combattre l'épidémie», a-t-il promis, citant l'envoi de personnels médicaux et de matériel de protection.

De son côté, l'OMS a approuvé l'emploi de traitements contre le virus Ebola tout en regrettant la quantité limitée des stocks existants. La fièvre Ebola est «typiquement une maladie de pauvres dans des pays pauvres dans lesquels il n'y a pas de marché» pour les firmes pharmaceutiques, a déclaré Marie-Paule Kieny, sous-directrice générale de l'organisation afin d'expliquer la faible quantité de stocks disponibles.

Un traitement expédié en Afrique Malgré tout, la société pharmaceutique américaine qui a élaboré le ZMapp, l'un des principaux traitements, a annoncé lundi avoir expédié la totalité des doses disponibles en Afrique de l'Ouest, sans préciser de pays. La société a également assuré que le traitement avait été fourni «gratuitement dans tous les cas».

Face à l'ampleur de l'épidémie, un comité d'experts réuni par l'OMS a jugé mardi «éthique d'offrir des traitements non homologués dont l'efficacité et les effets secondaires ne sont pas encore connus, comme traitement potentiel ou à titre préventif».

Le Canada, par la voix de sa ministre de la Santé, Rona Ambrose, a annoncé ce mercredi qu'il comptait donner à l'OMS entre 800 et 1.000 doses d'un vaccin expérimental contre le virus Ebola, pour tenter d'endiguer l'épidémie qui sévit en Afrique de l'Ouest. Par ailleurs, le Canada a annoncé qu'il allait ajouter 185 000 dollars aux 5 millions de dollars (environ 3,8 millions d'euros) déjà versés pour financer l'aide humanitaire et tenter d'empêcher la propagation du virus de la fièvre hémorragique.

Le président sierra-léonais, Ernest Bai Koroma, a lancé un appel à la communauté internationale afin de trouver les 18 millions de dollars (13,5 millions d'euros) manquants pour financer la lutte contre l'épidémie.

VIDEO. Le traitement expérimental expédié en Afrique


Berlin appelle ses ressortissants à quitter les pays touchés par l'épidémie L'Allemagne a appelé ce mercredi ses ressortissants à quitter les pays où sévit l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola. «Il a été décidé là-bas de demander à tous les ressortissants de quitter la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia, où la situation continue d'être critique», a déclaré Martin Schäfer, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, lors d'une conférence de presse régulière.
«Cela ne concerne pas formellement le personnel médical qui lutte contre le virus ni les représentations allemandes sur place, les ambassades restent ouvertes», a toutefois précisé Berlin.

L'Afrique de l'Ouest en état de siège Dans la région d'Afrique de l'Ouest touchée par l'épidémie, la Guinée-Bissau a annoncé la fermeture de ses frontières avec la Guinée, autre pays touché, «jusqu'à nouvel ordre», a déclaré le Premier ministre, Domingos Simoes Pereira.

La Confédération africaine de football (CAF) a par ailleurs demandé à la Fédération guinéenne (FGF) de délocaliser les matches des équipes nationales guinéennes jusqu'à la mi-septembre en raison de l'épidémie.

Précautions autour des migrants arrivés en Espagne Aux marches du continent, dans le détroit de Gibraltar et dans l'enclave espagnole de Melilla, les membres de la Garde civile qui ont récupéré ces derniers jours plus d'un millier de migrants d'Afrique subsaharienne étaient pour certains équipés de gants et de masques de protection afin de se prémunir du virus.

VIDEO. Ebola : l'OMS décrète la mobilisation mondiale

LeParisien.fr
source
avatar
Braveheart
Moderateur
Moderateur

Masculin Nombre de messages : 1104
Points : 2817
Date d'inscription : 03/09/2008

http://hri-secu.forumsjobs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: bola : l'OMS décrète la mobilisation mondiale

Message par Secu Entre Nous le Sam 16 Aoû - 9:14

GENEVE, 15 août --
Jusqu'à mercredi 13 août , 2.127 cas et 1.145 morts ont été enregistrés dans le cadre de l'épidémie d'Ebola qui sévit en Afrique de l'Ouest, a annoncé vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).


Secu Entre Nous

Nombre de messages : 428
Points : 910
Date d'inscription : 21/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: bola : l'OMS décrète la mobilisation mondiale

Message par Cixot le Ven 22 Aoû - 5:34

Les deux missionnaires américains, contaminés par le virus Ebola en soignant les patients en Afrique de l'Ouest, sont guéris et sortis de l'hôpital de l' Université Emory à Altanta, a déclaré jeudi l'hôpital.
avatar
Cixot
Moderateur
Moderateur

Masculin Nombre de messages : 782
Points : 1633
Date d'inscription : 01/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: bola : l'OMS décrète la mobilisation mondiale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum